Du contrat à la révision : des étapes à ne pas négliger

Vous avez eu le courage d’envoyer votre manuscrit à une maison d’édition que vous jugiez adaptée à votre œuvre et avez eu le bonheur de recevoir une lettre ou encore un courriel d’acceptation ? C’est fantastique ! Vous pouvez désormais le crier sur toutes les têtes : vous êtes un.e auteur.trice publié.e (ou presque)… Parce que ce beau processus ne s’arrête pas là; il ne fait que commencer ! En effet, rares sont les textes qui ne nécessitent aucun travail éditorial (réécriture, révision, etc.). De plus, vous ne voudriez pas sauter pas l’étape cruciale du contrat. Vos droits, en tant qu’auteur.trice, se doivent d’être respectés.


Protéger son texte comme ses idées

Avant d’aller plus loin dans la révision et la correction de votre texte, votre maison d’édition se doit d’organiser une rencontre lors de laquelle vous prendrez un moment ensemble pour lire, comprendre et signer le contrat d’édition qui vous liera, vous et votre livre, à elle. En bref, ce long document administratif vise à protéger les deux partis en cas de conflit. Il stipule notamment pour quelle période de temps les droits d’auteur seront cédés à l’éditeur.trice. En règle générale, on parle d’une période de dix ans, après quoi il sera possible de les renouveler ou non avec la même maison. Or, bien qu’il existe un contrat de type « standard », certains cas nécessitent des clauses spéciales, adaptées à l’auteur.trice. Tout dépendra, à ce moment, des attentes de l’écrivain.e face à son éditeur, de sa notoriété, de ses précédentes publications, etc. Certes, le contrat est un acte assez technique, particulièrement si l’on ne s’y connait pas trop dans le domaine. Celui-ci peut être intimidant pour un.e auteur.trice novice. Rappelez-vous d’imposer vos limites lorsque nécessaire et de poser toutes les questions que vous jugerez pertinentes lors de votre première lecture.


Un passage obligé

Maintenant que la paperasse est signée et que le côté administratif est réglé, il est temps de passer aux choses sérieuses. Je parle ici de révision éditoriale et de révision linguistique. Oui, oui : votre manuscrit passera, comme tous les autres, par ce long processus, parfois ardu pour certain.e.s écrivain.e.s.


En premier lieu, vous retravaillerez, conjointement avec votre éditeur.trice et ses réviseur.e.s, le contenu lui-même. La structure du récit, la division des paragraphes, les longueurs jugées impertinentes : rien n’échappera à l’œil aiguisé du directeur.trice littéraire. Vous relirez à de nombreuses reprises vos écrits et serez amenés à apporter certaines modifications. Il est primordial de se rappeler que l’auteur.trice reste maître de son texte. Il possède, presque toujours, le dernier mot. À vous de soupeser les arguments et de déterminer si vous acceptez les changements ou non. Si vous deviez vous rappeler une seule chose de cet article, c’est que votre éditeur.trice souhaite extraire le meilleur de votre livre et non pas vous nuire. L’expérience devrait relever du partage, de la discussion et miser sur une excellente communication entre les partis.


À la chasse aux erreurs

En dernier lieu viendra l’étape de la révision linguistique. Votre texte est maintenant parfait sur le plan du contenu et de la structure, il ne reste plus qu’à filtrer chacune des phrases à la recherche de coquilles, d’anglicismes, d’erreurs de grammaire, de typographie, d’accords, de vocabulaire, etc. Ne vous inquiétez pas ; vous repasserez par la suite sur les corrections. Les fautes « volontaires » pourront être négociées. D’ailleurs, ce sera, pour vous, une occasion en or de relever vos tics de langage et vos erreurs les plus fréquentes afin d’éviter de les reproduire dans vos futurs écrits. Pour en apprendre davantage sur le sujet de la correction de textes, je vous invite à jeter un coup d’œil à la chronique « Les réviseuses » rédigée par Nicolas Dickner dans l’(aparté), parution des éditions Alto.


En ce qui concerne la partie « écrite », votre livre est maintenant fin prêt à la publication. Quelles seront, selon vous, les prochaines étapes du processus éditorial ?

72 vues

© 2018 par Éditions Cervidae. Fièrement créé avec Wix.com